anglais


anglais

anglais, aise [ ɑ̃glɛ, ɛz ] adj. et n.
engleis XIIe; bas lat. Angli « Angles », peuple germanique établi en Grande-Bretagne
I Adj.
1De l'Angleterre (et abusivt de Grande-Bretagne). britannique; anglo-. La monarchie anglaise. Pur-sang anglais. Cigarette anglaise. Meubles anglais, de style anglais. Assiette anglaise. Capote anglaise. Semaine anglaise. Clé anglaise.
Le Canada anglais, de langue et de culture anglaises (opposé à Canada français).
2Loc. adj. et adv. À L'ANGLAISE : à la façon anglaise. Jardin à l'anglaise. Pommes de terre à l'anglaise, à la vapeur. — Loc. Filer à l'anglaise, sans prendre congé et sans être aperçu (cf. En douce).
II N.
1L'anglais : langue du groupe germanique, parlée principalement en Grande-Bretagne (l'anglais britannique), aux États-Unis (l'anglais américain anglo-américain ) et dans l'ancien Empire anglais. L'anglais des affaires. Cours d'anglais. Parler anglais ( anglophone) . Chanter en anglais.
2Personne qui habite l'Angleterre et par ext. (abusivt) les îles Britanniques. fam. angliche, rosbif. Les Anglais.
♢ Au Québec, les Anglais : les anglophones.
⊗ HOM. Anglet.

anglais nom masculin Langue indo-européenne du groupe germanique, parlée principalement en Grande-Bretagne et en Amérique du Nord. ● anglais (citations) nom masculin Charles Dickens Portsmouth 1812-Gadshill, près de Rochester, 1870 La difficulté d'écrire l'anglais m'est extrêmement ennuyeuse. Ah, mon Dieu ! si l'on pouvait toujours écrire cette belle langue de France ! Lettre à John Foster, 7 juillet 1850 Commentaire Lettre écrite en français. ● anglais (homonymes) nom masculin anglet nom masculinanglais, anglaise adjectif et nom (de Angles, nom propre) D'Angleterre. De Grande-Bretagne. ● anglais, anglaise (citations) adjectif et nom (de Angles, nom propre) Pierre Daninos Paris 1913 Le privilège de l'Anglais est de ne comprendre aucune autre langue que la sienne. Et même s'il comprend, il ne doit en aucun cas s'abaisser à le laisser croire. Les Carnets du major W. Marmaduke Thompson Hachette Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755 Les Anglais sont occupés, ils n'ont pas le temps d'être polis. Mes pensées Alexis Clérel de Tocqueville Paris 1805-Cannes 1859 Il y a aujourd'hui sur la terre deux grands peuples qui, partis de points différents, semblent s'avancer vers le même but : ce sont les Russes et les Anglo-Américains. De la démocratie en Amérique Commentaire Écrit en 1835. comte d'Anterroche ou comte d'Auteroche vers 1705-1785 Messieurs les Anglais, tirez les premiers!… Commentaire Le comte d'Auterroche, à qui on attribue cette réplique, commandait alors les gardes françaises à la bataille de Fontenoy. sainte Jeanne d'Arc, dite la Pucelle d'Orléans Domrémy 1412-Rouen 1431 De l'amour ou haine que Dieu a pour les Anglais, je n'en sais rien, mais je sais bien qu'ils seront tous boutés hors de France, excepté ceux qui y périront. Procès de Jeanne d'Arc, 7e interrogatoire, 15 mars 1431 Gilbert Keith Chesterton Londres 1874-Beaconsfield, Buckinghamshire, 1936 Le mérite, le mérite évident de l'aristocratie anglaise, c'est que personne ne pourrait la prendre au sérieux. The great and very obvious merit of the English aristocracy is that nobody could take it seriously. Orthodoxy, VIIanglais, anglaise (expressions) adjectif et nom (de Angles, nom propre) Col anglais, col maintenu sous la cravate par une patte en même tissu. Crème anglaise, crème cuite qui consiste en un mélange de jaunes d'œufs et de sucre, additionné de lait parfumé. Point anglais, unité de mesure égale à 1/3 de pouce (inch) ou 8,466 mm. Pur-sang anglais, race de chevaux de course, qui, depuis l'arrêté du 23 juillet 1976, est dénommée pur-sang. ● anglais, anglaise (homonymes) adjectif et nom (de Angles, nom propre) anglet nom masculin

anglais, aise
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d De l'Angleterre, des habitants de ce pays. La campagne anglaise. L'humour anglais.
|| Clé anglaise: clé de mécanicien à mâchoires mobiles.
d2./d (Québec) De langue anglaise. Les quartiers anglais de Montréal.
Du Canada anglais. Les provinces anglaises.
d3./d Loc. adv. à l'anglaise: à la manière anglaise. CUIS Légumes à l'anglaise, cuits à la vapeur.
Filer à l'anglaise, sans être vu et sans prendre congé.
rII./r n.
d1./d Habitant ou personne originaire d'Angleterre. Un(e) Anglais(e).
d2./d (Québec) Habitant du Canada d'expression anglaise. Les Anglais sont minoritaires au Québec.
d3./d n. m. Langue indo-européenne du groupe germanique parlée notam. en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, dans le Commonwealth.
d4./d n. f. L'anglaise: l'écriture cursive dont les lettres sont penchées à droite.
d5./d n. f. pl. Longues boucles de cheveux en spirale.

⇒ANGLAIS, AISE, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— Propre à l'Angleterre ou à ses habitants. Parlement anglais, littérature anglaise, accent anglais. P. ext., qui est typiquement anglais :
1. Les trois enfants exilés se trouvèrent bien seuls. Ils parlèrent des maisons anglaises, confortables et amicales; du thé anglais, chaud et parfumé; du ciel anglais, embrumé et doux; des hommes anglais, froids et bienveillants, qui parlaient leur langue et savaient prononcer leurs noms; des usuriers anglais, âpres mais encore obligeants.
A. MAUROIS, Ariel ou la Vie de Shelley, 1923, p. 176.
P. ext. Qui est inventé, fabriqué en Angleterre (ou, p. ext., en Grande-Bretagne), imité des Anglais ou qui leur ressemble :
2. Boulouloum, tu auras beau t'ennuyer, plus tard, dans un salon. La maîtresse de maison ne s'en apercevra pas, ne le croira pas. Elle trouvera simplement que tu as l'air « anglais ».
J. RENARD, Journal, 1889, p. 33.
SYNT. Propreté anglaise, éducation anglaise, figure anglaise, froideur anglaise.
Charrette anglaise. Voiture légère à deux roues, tirée par un cheval, et dont on se servait pour la promenade :
3. M. Maiberg, directeur du domaine Hartmann, montait en charrette anglaise par les chemins des vignes. Des roues jointes par un essieu plus long que celui des chariots de vendange, une seule tombait dans l'ornière et la voiture roulait de guingois.
HAMP, Vin de Champagne, 1909, p. 135.
Jardin, parc anglais ou à l'anglaise. Jardin dont l'ordonnance générale s'inspire, par opposition au jardin à la française, d'une certaine imitation de la nature :
4. Ces deux principes, l'affirmation de l'art et l'imitation de la nature, ont cependant régné l'un et l'autre dans l'ordonnance des jardins. Ils ont donné naissance aux deux genres qu'on appelle français ou anglais, selon que le jardin est géométrique ou pittoresque ...
Ch. BLANC, Gramm. des arts du dessin, 1876, p. 309.
Pipe anglaise ou à l'anglaise. Pipe au talon pointu :
5. Au bon vieil esprit d'Oxford, il a préféré la rudesse des paysans de sa race. Aujourd'hui, il fait contre nous l'épreuve de toutes ses forces d'amour et de haine. Et le voici qui court le Veld depuis des mois, sa pipe anglaise à la bouche, un cheval entre les jambes, et un fusil sur le dos.
J. et J. THARAUD, Dingley, l'illustre écrivain, 1906, p. 89.
Semaine anglaise. Semaine ajoutant au congé du dimanche, la demi-journée, et plus récemment la journée du samedi :
6. C'était un samedi. Le Lutetia levait l'ancre à midi. Il était onze heures passées comme je sortais de la Trésorerie fédérale, une valise à la main. Il était trop tard. Les banques faisaient semaine anglaise. C'était la dernière nouveauté à Rio. Le samedi, les banques fermaient à onze heures.
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 41.
Vert anglais. ,,Le vert anglais, dont on trouve des variétés infinies dans le commerce, n'est que du vert de Scheele auquel on mélange, pendant qu'il est en pâte, du sulfate de baryte ou du sulfate de chaux délayés dans une petite quantité d'eau. Sa nuance varie depuis le vert pomme jusqu'à la teinte feuille morte.`` (Manuel du fabricant de couleurs, t. 2, 1884, pp. 224-225).
B.— Spécialement
ARTS D'AGR. Broderie anglaise. Sorte de broderie blanche ajourée :
7. Je me rappelais deux petits enfants aimables et jolis dans des robes de broderie anglaise.
GYP, Souvenirs d'une petite fille, t. 2, 1928, p. 186.
Dentelle anglaise :
8. ... un fichu de dentelle anglaise à grandes dents.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1857, p. 361.
ART CULIN. Assiette anglaise. ,,Assortiment froid de jambon d'York, côte de bœuf, rosbif, langue écarlate`` (Ac. Gastr. 1962, p. 82). Crème anglaise. ,,Entremets sucré fait de lait et de jaunes d'œufs, mélangés à 50 % et progressivement élevés jusqu'à 100 %.`` (Ac. Gastr. 1962, pp. 291-292).
CHORÉGR. Chaîne anglaise. Nom d'une figure de danse. (Attesté seulement ds ROB.) :
9. Un monsieur très bien nous montra à danser la chaîne anglaise et la leçon n'en finissait pas. Par une innovation aussi hardie qu'ingénieuse, pendant que la chaîne anglaise s'organisait, on baissait le gaz (avait-on le gaz?) et on en augmentait la lueur pendant que la musique augmentait de force.
M. JACOB, Le Cornet à dés, 1923, p. 33.
MUS. Cor anglais. ,,Le nom de Cor anglais, donné à cette variété [de hautbois, équivalente à l'ancien « pommer ténor » et au Hautbois de chasse], est inexpliqué, l'origine de l'instrument n'ayant rien de britannique. C'est, en réalité, un H[autbois] alto, sonnant en fa, une quinte au-dessous du H[autbois] ordinaire.`` (M. BRENET, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926, p. 195) :
10. ... le Dr Robin, entre autres leçons, apprenait aux pensionnaires jeunes gens les instruments à corde et aux filles les instruments à vent. Elle avait appris le cor.
— La trompe de chasse? demanda Fontranges.
Non, le cor anglais, le bugle. Elle s'arrangeait pour que l'orifice se trouvât devant l'oreille du Dr Robin, un homme, lui aussi, après tout.
GIRAUDOUX, Bella, 1926, p. 124.
TECHNOLOGIE
Clef anglaise. ,,Elles [les clefs] sont de deux sortes : les clefs (...) À ouverture fixe (...) À ouverture variable : Clef anglaise et clef à molette.`` (P. GORGEU, Machines-outils, 1928, p. 49).
Épingles anglaises. Synon. épingles de sûreté. ,,Elles sont formées de deux branches réunies par une spirale formant ressort.`` (C. BLANQUET, Technol. des métiers de l'habillement, 1948, p. 139) :
11. Son veston fermé par une épingle anglaise, pour cacher l'absence de linge.
GIDE, Journal, 1933, p. 1167.
Faïence anglaise. Synon. cailloutage :
12. La pâte peut varier selon qu'elle comporte de la chaux (terre de pipe), du silex broyé (faïence fine anglaise ou cailloutage) ou du kaolin (porcelaine opaque).
G. FONTAINE, La Céramique fr., 1965, p. 7.
Reliure anglaise.
Argot
Capote anglaise. Synon. condom :
13. En chemin de fer, Léon, qui m'accompagne et qui a assisté à l'ouverture de la maison de Hugo à Guernesey, disait que les armoires étaient bondées de capotes anglaises, et d'un format gigantesque, et que c'était assez gênant de les faire disparaître en la présence de Mme Charles Hugo...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1887, p. 711.
II.— Substantif
A.— Subst. des 2 genres. Personne qui habite l'Angleterre, qui y est née ou en est originaire.
B.— Subst. masc.
1. Langue parlée en Angleterre et dans différentes parties du monde. Apprendre l'anglais :
14. Mercredi 17. Aujourd'hui l'empereur a pris sa première leçon d'anglais; ...
LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 308.
2. Synon. de cheval anglais. Race de chevaux sélectionnés et améliorés en Angleterre :
15. À huit heures, j'étais de retour à Paris; je n'ai pas mis trois quarts d'heure à faire le chemin. Mes deux anglais pourraient bien en crever.
JOUY, L'Hermite de la Chaussée-d'Antin, t. 2, 1812, p. 128.
3. Pop., vx. Synon. créancier :
16. — Le bois est cher, dit-il [Joseph Bridau] à Grassou.
— Ah!
— Les Anglais sont après moi (...). J'ai après moi un de ces négociants de la nature des dogues, qui, une fois qu'ils ont mordu, ne lâchent plus qu'ils n'aient le morceau.
BALZAC, Pierre Grassou, 1840, p. 454.
C.— Subst. fém. [P. ell. d'un subst.] (Boutonnière) anglaise, (broderie) anglaise (supra I B arts d'agr.), (redingote) anglaise.
Spécialement
1. Anglaise. Sorte d'écriture cursive et penchée vers la droite :
17. ... des tableaux de son existence solitaire [de la mère] (...) ne parvenaient pas à attendrir le ton résolu et froid de la jeune fille, impersonnel comme son écriture figée désormais en une longue et régulière anglaise, sans pleins ni déliés ...
A. DAUDET, L'Évangéliste, 1883, p. 232.
2. CHORÉGRAPHIE
a) Danse d'un mouvement rapide.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe et du XXe siècle.
b) Morceau de musique d'un rythme allègre, sur lequel on exécutait cette danse :
18. Trois quatuors [de Saint-Georges] adoptent, comme pièce terminale, le Tempo di Minuetto, et les trois autres un air de danse, (...) intitulé Englese, et dans lequel il faut voir l'Anglaise ou Contredanse assez vive, (...) qui faisait fureur à partir de 1750.
L. DE LA LAURENCIE, L'École fr. de violon, 1922, p. 497.
3. MODES. Boucle de cheveux allongés (infra III B) :
19. J'oubliais de dire que de longues anglaises encadraient ses joues de leurs spirales d'or ...
A. FRANCE, Le Petit Pierre, 1918, p. 226.
4. TEXT. Grosse tresse de fil ou de soie avec laquelle on garnit les étoffes d'ameublement ou même les vêtements.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe s. et du XXe siècle.
III.— Loc. À l'anglaise.
A.— À la manière des Anglais :
20. — « (...) je n'ai aucun doute que cette femme élégante qu'est Mme Gondier, ne l'élève [Jean-Michel] à l'anglaise ou à l'américaine, avec douche, tub et culture physique. »
P. BOURGET, Le Tapin, L'Enfant de la Morte, 1928, p. 102.
SYNT. Déjeuner à l'anglaise, jardin à l'anglaise (ou jardin anglais), poignée de main à l'anglaise; se servir soi-même à l'anglaise, élever qqn à l'anglaise, habiller qqn à l'anglaise; cravates nouées à l'anglaise; coudoyer à l'anglaise, serrer la main de qqn à l'anglaise, donner des coups de poing à l'anglaise; club à l'anglaise.
Fam. Filer, s'en aller, s'esquiver à l'anglaise :
21. Ces sortes de gens — les journalistes — vont, viennent, arrivent quand on ne les attend pas et quittent la société — même la meilleure — sans prévenir personne. En France, c'est ce qu'on appelle « filer à l'anglaise ».
G. LEROUX, Rouletabille chez le tsar, 1912, p. 22.
Rem. Synon. arg. pisser à l'anglaise « disparaître (sous prétexte d'un besoin naturel à satisfaire) et ne pas revenir » :
22. Ce qui semblait certain, c'était qu'une après-midi, sur la place de la Bastille, elle avait demandé à son vieux trois sous pour un petit besoin, et que le vieux l'attendait encore. Dans les meilleures compagnies, on appelle ça pisser à l'anglaise.
ZOLA, L'Assommoir, 1877, p. 738.
B.— Spécialement
1. ART CULIN. Accommodement de légumes, viandes, poissons, par cuisson à l'eau ou à la vapeur. Cette dénomination s'applique également à des poissons grillés, et aux œufs cuits au four avec du bacon ou frits et présentés sur un croûton (d'apr. Ac. Gastr. 1962) :
23. ... comme il n'y a que moi qui sache la manière de faire bouillir un gigot à l'anglaise, je le préparerai et n'irai par conséquent pas chez toi, pour te prendre.
HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 164.
2. ÉQUIT. Trotter à l'anglaise, trot à l'anglaise. Trot enlevé. Pour un cavalier, s'enlever de sa selle pour éviter une réaction sur deux, alors qu'au trot assis, le cavalier suit naturellement toutes les réactions du cheval :
24. Alors, il commanda :
« En route! »
Et la cavalcade s'éloigna.
Tous les regards étaient tendus sur lui. Il trottait à l'anglaise en exagérant les ressauts. À peine était-il retombé sur la selle qu'il rebondissait comme pour monter dans l'espace. Souvent il semblait prêt à s'abattre sur la crinière; et il tenait ses yeux fixes devant lui, ayant la figure crispée et les joues pâles.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, À cheval, 1883, p. 399.
3. MODES. Boucles, coiffure à l'anglaise (supra II C 3).
4. Arg. Faire un lit à l'anglaise. Faire un lit à la hâte.
PRONONC. — 1. Forme phon. :[], fém. []. Demi-longueur pour la voyelle nasale chez PASSY 1914. Enq. : /, D; -z/. 2. Homon. : anglé (ROB. : ,,douteux!``), anglet.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 2e moitié XIIe s. adj. (Vie de S. Gilles, 1648 ds GDF. Compl. : N'unt pas vestu burels engleis); 2. fin XVe s. subst. masc. « créancier » (G. Cretin, ibid. : Marchands taquins, usuriers incredules, Pour recongnoistre, ou nier mes cedules, Me feirent hier adjourner et citer, Et aujourd'hui je fais solliciter Tous mes Angloys, pour les restes parfaire, Et le payement entier leur satisfaire); 3. 1713 subst. masc. « cheval d'une race formée en Angleterre, par le perfectionnement de la race arabe » (HAMILTON, Mémoires du Comte de Grammont, 84 d'apr. DG : Il montait un anglais fort vite); 4. 1788 subst. fém. « écriture cursive » (Journal de Paris, 20 déc., p. 1521 ds BARB. Infl. 1923 : Différents alphabets en grosse bâtarde, mineure et ronde, grosse, coulée, grande expédition, angloise, majeure bâtarde et coulée, &c.); 5. 1829 subst. fém. plur. anglaises (Journ. des dames, 31 juill., p. 330 cité par Greimas ds Fr. mod., t. 20, 1952, p. 298 : Beaucoup de femmes portaient de ces tire-bouchons qu'on nomme des anglaises); 6. 2e moitié XIXe s. loc. adv. à l'anglaise (partir, s'en aller, filer) « (s'en aller) sans prendre congé » (Lar. 19e Suppl. 1890 : Anglaise.à l'anglaise, ... Discrètement, sans faire de bruit : S'en aller à l'anglaise. Quand on se tue, on ne prend pas de confident; on file de ce monde discrètement, à l'anglaise [Fr. Sarcey, 1827-1899]).
Dér. de Angles, nom du peuple germ. primitivement établi dans la presqu'île du Jutland au nord des Saxons et qui au Ve s. envahit le nord et le centre de la Grande-Bretagne; suff. -ais.
STAT. — Fréq. abs. littér. :11 520. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 21 802, b) 17 274; XXe s. : a) 9 661, b) 15 324.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — BACH.-DEZ. 1882. — BARB.-CAD. 1963. — Bible 1912. — BOUCHER 1835. — BRUANT 1901. — BRUN 1968. — Canada 1930. — Chauss. 1969. — COMTE-PERN. 1963. — Cost. 1899. — DAINV. 1964. — DARM. Vie 1932, p. 55. — DUBOIS (M.-M.). Probl. angl. Vie Lang. 1955, pp. 27-28. — Éd. 1913. — ESN. 1966. — FRANCE 1907. — GALL. 1955, p. 107, 218. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 428. — GRAND'COMBE (F. de). Le Mot anglais en fr. Lang. (Les) mod. 1952, t. 46, n° 6, pp. 38-41. — GRIMAUD (F.). Pt gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1968, p. 110. — KUHN 1931, p. 124, 224, 230. — LAF. 1878. — LAJAUNIE (M.-A.). Préjugés et lang. Vie Lang. 1968, p. 749; 1969, p. 3. — Lar. mén. 1926. — LARCH. 1880. — LARCH. Suppl. 1880. — LA RUE 1954. — LASNET 1970. — LE BRETON Suppl. 1960. — LELOIR 1961. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MICHEL 1856. — MONT. 1967. — PIERREH. 1926. — PIERREH. Suppl. 1926. — POPE 1961 [1952], § 26, 522, 523, 782. — RICARD (R.). Angl. et Suéd. Vie Lang. 1959, pp. 127-130. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 328. — SANDRY-CARR. 1963. — SPR. 1967. — SPRINGH. 1962. — VOYENNE 1967.

anglais, aise [ɑ̃glɛ, ɛz] adj. et n.
ÉTYM. XIIe, engleis; bas lat. Angli « Angles (peuple germanique, établi en Grande-Bretagne) ».
1 Adj. Qui se rapporte à l'Angleterre (et, abusivt, à la Grande-Bretagne. Britannique), à ses habitants. préf. Anglo-. || Le peuple anglais. || Une gouvernante anglaise. || Un groupe anglais de musique pop.La couronne, la monarchie anglaise. || Le Parlement anglais. Chambre (des communes, des lords). || Le Ministre anglais des finances. Chancelier (de l'Échiquier). || La monnaie anglaise. Guinée, 2. livre, penny, souverain, shilling. || Meubles anglais, de style anglais. || Pur-sang anglais. || Une voiture anglaise. || Petit déjeuner anglais. Breakfast.
1 Intérieur bourgeois anglais, avec des fauteuils anglais. Soirée anglaise. M. Smith, Anglais, dans son fauteuil anglais et ses pantoufles anglaises, fume sa pipe anglaise et lit un journal anglais, près d'un feu anglais. Il a des lunettes anglaises. À côté de lui, dans un autre fauteuil anglais, Mme Smith, Anglaise, raccommode des chaussettes anglaises. Un long moment de silence anglais. La pendule anglaise frappe dix-sept coups anglais.
Ionesco, la Cantatrice chauve, 1.
Loc. (où anglais correspond à une spécification conceptuelle, sans valeur originelle). || Assiette anglaise. || Broderie, dentelle anglaise. || Canne anglaise. || Capote anglaise. || Chaîne anglaise. || Charrette anglaise. || Clef anglaise. || Cor anglais. || Jardin anglais. || Semaine anglaise. || Vert anglais.
Le Canada anglais : (anciennt) le Haut-Canada avant l'indépendance; (mod.) le Canada de langue et de culture anglaises (opposé à Canada français). || Des Canadiens anglais.
2 N. (Un, une Anglaise). Personne qui habite l'Angleterre et, par ext. (abusivt), les Îles Britanniques. fam. Angliche, british (→ 2. Pouvoir, cit. 14).Spécialt (au Canada). || Un Anglais anglais : un Britannique.
2 Les Anglais n'aiment pas les révolutions (…) Ils leur préfèrent les modifications progressives et partielles.
Philippe Van Tieghem, le Romantisme dans la littérature européenne, p. 134.
3 (…) la douane, les voitures de poste et les auberges, perfides aux arrivants; la route, les champs, et les gazons les plus beaux du monde; Londres et ses curiosités, la Tamise couverte de vaisseaux, Westminster, la Tour; les mœurs bizarres des Anglais, la façon dont ils mangeaient, dont ils buvaient, l'étrange façon qu'ils avaient de s'amuser, violemment, tristement : les peines et les plaisirs de la découverte donnaient aux relations une allure discrètement héroïque. Bref, en 1715, on commençait à voir l'Angleterre (…)
Paul Hazard, la Crise de la conscience européenne 1680-1715, p. 61.
Régional (au Canada). Canadien de langue et de culture anglaises (dans la langue des francophones).
3 N. m. || L'anglais : langue germanique parlée principalement en Grande-Bretagne, aux États-Unis et dans tout l'ancien empire britannique. || Spécialiste de l'anglais. Angliciste. || Apprendre, parler l'anglais ( Anglophone). || Le vieil anglais, le moyen anglais. || Livre écrit en anglais. || L'anglais britannique (parlé en Grande-Bretagne), américain (parlé aux États-Unis), canadien, australien, néo-zélandais, sud-africain. || L'anglais des Indes. || L'anglais et les pidgins (en Extrême-Orient). || L'anglais international, des affaires, scientifique. || Apprendre l'anglais. || Un prof d'anglais. || Leçon d'anglais.L'anglais aristocratique, l'anglais du roi, de la reine; l'anglais populaire, cockney. || L'anglais des Noirs américains (black English).En anglais : en parlant, en utilisant la langue anglaise. || « Vendre du Stendhal en français et des voitures en anglais, c'est nous installer dans l'image d'une nation “versaillaise” qui vit sur sa culture et non de son travail » (Jacques Cellard, la Vie du langage, p. 237).
4 Au point de vue des relations et politiques et commerciales, nul ne l'emporte sur lui par sa diffusion internationale; au point de vue littéraire ou des œuvres de l'esprit embrassant de la poésie à la science, lequel, par un éclat plus noble, le Français excepté ? Si la Grande-Bretagne et l'Irlande (soit la Métropole), les États-Unis tout entiers et l'Amérique anglaise du Nord, l'Australie, la Terre de Van Diémen, la Nouvelle-Zélande et le Sud de l'Afrique, parlent, à des titres divers, l'Anglais, usité aussi dans l'Inde et parmi les possessions maritimes du monde entier; bref, si cette langue est la plus répandue, elle est encore une des plus cultivées (…)
Mallarmé, les Mots anglais, I, I, Pl., p. 899.
tableau Classification des langues.
Adj. De la langue anglaise. || Syntaxe anglaise. || Vocabulaire anglais. || Les mots anglais. || Emprunt anglais (dans une autre langue). Anglicisme. || Dictionnaire anglais. || Dictionnaire anglais-français, anglais-russe.
4 Loc. adv. À l'anglaise : à la manière, à la mode anglaise. || S'habiller à l'anglaise. || Prononcer à l'anglaise. — ☑ (1890). Filer à l'anglaise, discrètement, sans prendre congé (cf. en angl. Take (a) French leave [1771, in Oxford Dict.]). Doux (en douce).(Avec d'autres verbes). || S'esquiver à l'anglaise. (Pop. et vx). || Pisser à l'anglaise (Zola) : s'esquiver sous prétexte de satisfaire un besoin naturel.
5 — Quoi ! le grand homme est parti ?
Son mari répondit :
— Je crois que oui, ma chère, je viens de le voir sortir à l'anglaise.
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 221.
6 En tout cas, moi j'ai filé à l'anglaise. Ou plutôt, comme dit Marie-Ange : « Je suis parti à l'épouvante ».
Claude Mauriac, le Dîner en ville, p. 132.
Jardin à l'anglaise (opposé à jardin à la française), qui s'inspire de l'ordre naturel.
Beurre à l'anglaise.Pommes de terre à l'anglaise, à la vapeur. || Cuisson à l'anglaise : cuisson à l'eau salée (de poissons, viandes, légumes qu'on accompagne ensuite d'une sauce). || Colin frit et colin à l'anglaise.
7 (…) non rien ce soir, juste une tranche de jambon et quelques pommes à l'anglaise, c'est tout ce qu'elle prendra aujourd'hui (…)
N. Sarraute, Martereau, p. 44.
Équit. || Trotter (trot) à l'anglaise, en se soulevant de sa selle à chaque temps complet du trot du cheval.Queue à l'anglaise. Anglaiser.
5 N. m. a (Fin XVe). Vx. Créancier (Balzac, Pierre Grassou, in T. L. F.).
b Vieilli. Cheval anglais.
c N. m. pl. Fam. Règles, flux menstruel (à cause de l'uniforme rouge des fantassins anglais, autrefois). || Elle a ses Anglais.Loc. Les Anglais ont débarqué : elle a ses (j'ai mes, etc.) règles.
DÉR. Anglaise, anglaiser.— V. Angliche. — (Du lat. anglus) V. Anglican, angliciser, anglicisme, angliciste, et le préf. anglo-.
HOM. Anglet; formes du v. angler.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • anglais — anglais, aise (an glê, glê z ) s. et adj. 1°   Nom de peuple. Qui est né en Angleterre. 2°   S. m. Cheval anglais. •   Il montait un anglais fort vite, HAMILT. Gramm. 5. ÉTYMOLOGIE    Les Angles étaient un peuple suève occupant une partie de ce… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Anglais — (French, meaning English ) is a dance rhythm that spread over Europe during the last part of the Middle Ages, and the renaissance. It is preserved in the art music in the suite, and in folk music in different parts of Europe sometimes under local …   Wikipedia

  • Anglais — Le nom est assez rare et se rencontre dans des régions assez diverses (63, 22, 39). Désigne celui qui vient d Angleterre, ou d une région dominée par les Anglais …   Noms de famille

  • Anglais — ANGLAIS: Tous riches …   Dictionnaire des idées reçues

  • Anglais — Cet article concerne la langue anglaise. Pour les autres significations du nom anglais, voir Anglais (homonymie). Anglais English Parlée en (voir ci contre) Nombre de locuteurs langue maternelle : 309–400 millions langu …   Wikipédia en Français

  • anglais —    Noble étranger, fils de la perfide Albion ou de la rêveuse Allemagne, qui consent à protéger de ses guinées une femme faible de vertu pendant toute la durée de son séjour à Paris.        Amélie ne te recevra pas, Polyte: elle est avec son… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • anglais — n.m.pl. Avoir ses anglais, ses anglaises ; les Anglais sont arrives ou ont débarque, avoir ses règles …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Anglais — Fransk for kogt i vand (om grønsager) …   Danske encyklopædi

  • anglais — an. ANGLÉ (Annecy, Montricher, Reyvroz, St Germain Ta., Ste Foy, Thônes, Villards Thônes) / anglyé (Albanais, BEA., PPA.), ZA, E. E. : Menstrues, Redingote, Vomi …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ANGLAIS — …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.